Dans le cadre du stage « La planète sous tension » organisé à Besançon le 12 avril et à Belfort le 13 avril, il a été proposé aux collègues de collège une étude de cas afin de faire débuter la séquence sur Les enjeux et conflits dans le monde depuis 1989

La séquence débute par une étude de cas concernant le conflit syrien. Grâce aux nombreux acteurs et aux nombreuses répercussions, ce conflit permet de découvrir qu’il y a des tensions qui rappellent la guerre froide et que la Russie cherche à retrouver sa place dans le concert des nations. Les violences religieuses sont évoquées ainsi que le jeu trouble de certains États.

Cette étude de cas se construit autour d’une vidéo du Monde datant de 2014 qu’il faut séquencer en trois phases (guerre civile, guerre religieuse et guerre froide) lors de sa diffusion car elle est complète et riche. La vidéo sera utile pour compléter un tableau où l’on demande aux élèves de faire apparaître les groupes ou États partisans puis les entités hostiles au chef de l’État syrien.

Puis, un texte élaboré autour de l’intervention de deux universitaires sur les répercussions de ce conflit est là aussi utilisé.  Le texte est lié à des questions. L’ensemble permet de compléter une carte mentale sur les trois aspects du conflit.

Une carte mentale vierge permet de terminer cette étude de cas. Le corrigé est présenté dans le premier ici.

Elle s’intègre dans la séquence suivante. Les collègues sont libres de l’exploitation qu’ils en feront.

Dans cette dernière, il est proposé deux animations très parlantes:

Enfin, la fiche démarche de cette séquence est en ligne.