Utiliser les chaines d’Histoire de YouTube

Voici un article proposé par Frédéric Tuaillon du lycée Cournot de Gray et par Didier Luzet du lycée des Haberges à Vesoul, qui ont listé, dans deux fichiers en PDF, quelques exemples de capsules vidéos proposées par certaines chaînes YouTube. Ces dernières peuvent constituer des outils pertinents et venir en appui pour la mise en œuvre des programmes d’Histoire.
En préambule, nous souhaitons apporter quelques précisions :

  • Nous avons décidé d’orienter, dans un premier temps, nos recherches sur le programme d’Histoire de Seconde et de Première, même si certaines capsules proposées peuvent également être avantageusement utilisées au collège.
  •  Nous avons volontairement recherché des vidéos « YouTube » courtes, n’excédant que rarement les dix minutes. Ce sont le plus souvent des chaînes gratuites et sans compte, même si certaines sont précédées de publicités qu’il est d’ailleurs possible d’éliminer, si l’on télécharge la vidéo souhaitée avec des outils du type DownloadHelper ajouté à Firefox par exemple.
    Elles permettent de capter davantage l’attention, tout en stimulant l’esprit critique de nos élèves, face à une source de connaissances qu’ils utilisent de plus en plus. En effet, le visionnage de ces capsules doit dépasser la simple illustration ou le divertissement et il  nécessite du recul ainsi que l’aide du professeur pour en tirer réellement profit.
  • Certaines sont de facture classique et elles sont proposées par  Hérodote vidéo par exemple, le Livre scolaire ou  France TV Arts , sans oublier bien sûr le travail des collègues comme Lionel Lacoux, professeur au lycée Jules Renard de Nevers. On peut aussi citer Imineo Documentaires qui met en ligne des vidéos long format, plus délicates à exploiter dans leur intégralité (souvent au-delà de 50 minutes) ou bien encore L’Histoire par les cartes.
    Cette liste ne saurait être exhaustive…
  • D’autres sont plus originales sur la forme, déroutantes parfois pour l’enseignant, comme Nota Bene ou l’Histoire trouve toujours son chemin ou encore Parlons Y-Stoire. Vous pourrez trouver ici un article du Figaro étudiant où un professeur passe au crible 5 chaînes YouTube.
  • On se saurait trop recommander aux professeurs de rester vigilants, notamment quant aux connaissances qui y sont exposées. Des erreurs peuvent, parfois, se glisser dans les commentaires ou dans les documents présentés. À ce titre, on peut se saisir de l’occasion pour demander aux élèves de les découvrir, et ce faisant, de réfléchir à la définition et à l’utilisation d’une ressource pertinente en histoire-géographie.

Programme d’Histoire de Seconde
Programme d’Histoire de Première

Les commentaires sont clos.