Disparu en mai 2017, Pierre Laborie reste l’un des grands historiens de laSeconde Guerre mondiale en France. Il a souhaité confier l’essentiel de ses archives de recherche au Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon.

Spécialiste des phénomènes d’opinion et des imaginaires sociaux, il nourrissait ces dernières années plusieurs projets d’écriture.

Sous le titre « Penser l’événement. 1940-1945 », l’ouvrage posthume publié en mai 2019 par les éditions Gallimard (Folio-histoire) tente de donner forme à ses derniers projets en proposant un recueil d’articles inédits ou difficilement accessibles sur les événements de l’Occupation : effondrement de mai-juin 1940, mémoire de la Grande Guerre, persécutions antisémites de 1942, maquis, Résistance, épuration, Libération, …

La présentation de l’ouvrage sera l’occasion de revenir sur l’apport majeur des travaux de Pierre Laborie à l’écriture de l’histoire des années 1940.

Jeudi 3 octobre 2019 – 18 h 30 Avec : François MARCOT, Professeur honoraire d’histoire contemporaine à l’Université de Franche-Comté.

Cécile VAST, docteur en histoire.

Le rendez vous se tiendra à la Maison Victor Hugo, place Victor Hugo à Besançon.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.