Dans la partie 1 du programme de Géographie en 5ème “La question démographique et l’inégal développement”, les programmes et les accompagnements nous invitent “mener une réflexion sur les indicateurs  cartographiés mesurant le développement, la richesse et la pauvreté.

Un petit nombre  d’indicateurs, comme le PIB total ou par habitant (tout en mesurant bien le caractère partiel de cet indicateur) ou le taux d’accroissement naturel sont à mobiliser”. Les programmes insistent sur le fait que “L’outil cartographique est important pour aborder les questions liées à ce thème”

Cette étape de la séquence est l’occasion de réaliser un travail numérique avec les élèves qui a plusieurs intérêts :

  • Faire de l’aide personnalisée sur la cartographie et les choix cartographiques et montrer ainsi aux élèves que la carte n’est pas un document neutre.
  • Faire réfléchir les élèves sur la pertinence des sources géographiques mais aussi des informations que l’on peut trouver en général sur Internet.
  • Faire travailler les élèves en autonomie.

Les élèves doivent récupérer des chiffres d’indicateurs sur le site de la Banque mondiale, mais on peut imaginer le réaliser avec d’autres sites officiels comme par exemples celui de l’OCDE.

La seconde étape consiste de copier coller les données (nom des pays et chiffres des indicateurs) depuis le fichier téléchargé (tableur Excel) sur un fichier Google sheet (tableur de Google Drive) partagé en public via un lien sur le réseau. Ainsi les élèves ne créent pas de comptes et ne donnent pas d’informations personnelles.

La dernière étape consiste à créer une carte avec Google comme l’on créerait un graphique dans un tableur classique en sélectionnant les données et allant dans “Insertion” et “Graphique”. La démarche est davantage détaillée dans la fiche élève que vous pouvez télécharger en bas de cet article et je renvoie au tutoriel très clair de Ticeman. Il existe d’autres solutions qui utilisent Bing via Excel, BatchGéo ou Gapminder mais qui n’offrent pas toutes les fonctionnalités nécessaires pour cette activité.

capture_cartes_google

L’activité est assez formatrice pour les élèves qui sont surpris par plusieurs points comme la facilité avec laquelle on peut réaliser une carte ainsi que la nécessité de se concentrer et d’être extrêmement précis. En effet, s’ils collent les données en les décalant d’une ligne, l’entièreté de la carte est fausse.

Il y a aussi quelques difficultés à la mise en œuvre de cette séance qu’il faut souligner ici. Les données portant sur plus de 200 pays, les cartes mettent quelques minutes à se générer dans le navigateur (comme dans les exemples en bas). C’est pour cela qu’elles ont été importées dans un traitement de texte classique afin de les imprimer. Il faut enfin une connexion correcte pour faire travailler une classe entière sur Google Drive en même temps. Enfin, dernièrement il y a quelques incohérences de localisations sur les cartes Google à corriger (Région administrative spéciale de Macao appliqué à la Chine entière).

Cette activité a été complétée par une poursuite en classe sur l’analyse des cartes réalisées par la classe en travaillant sur la légende pour mettre en évidence les inégalités à l’échelle mondiale et remettre en cause la description binaire Nord/Sud.

Quelques exemples réalisés par les élèves :

Carte du PIB/hab

Espérance de vie des femmes

Taux de mortalité infantile

 

Fiche d’activité

 

Lien vers les ressources :