Voici quelques éléments concernant la nouvelle région Bourgogne-Franche-Comté, proposés par Frédéric Tuaillon (du lycée Cournot de Gray) et Didier Luzet (du lycée des Haberges à Vesoul) provenant de sites variés. Ainsi trouverez-vous des données statistiques, cartographiques  mais aussi quelques vidéos illustrant des aspects  thématiques. Vous pouvez également consulter le travail de Fabrice Barassi-Zamochnikoff (lycée Colomb de Lure) en cliquant sur ce lien:

1G-Croquis Région Bourgogne Franche-Comté.


Sitographie
indicative sur la nouvelle
région
Bourgogne Franche-Comté

 

Sites institutionnels

– INSEE

Portrait de la région Bourgogne- Franche-Comté (géographie, économie, conditions de vie…)

INED

Données pour comparer les régions

Préfecture Bourgogne-Franche-Comté

DREAL Bourgogne-Franche-Comté

Il s’agit de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement.

Géoconfluences

Dossier de l’E.N.S. Lyon sur la région Bourgogne-Franche-Comté

L’observatoire des territoires

Enseignement supérieur-Recherche-Innovation

INRAP

Institut National de Recherches Archéologiques Préventives

Gallica

Documents cartographiques historiques de la BNF

L’ARS Bourgogne-Franche Comté

Agence régionale de santé

Autres sites

– Cartographie:

d-maps

Vidéothèque

 

Présentation ludique de la nouvelle région 

Le nouveau conseil régional Bourgogne-Franche-Comté

La Bourgogne Franche-Comté au salon de l’agriculture

« Le Salon de l’agriculture 2016 a pour thème « l’alimentation citoyenne », un vaste programme dans lequel on trouve l’alimentation locale. Nous vous faisons découvrir des promoteurs des circuits courts et bio en Bourgogne Franche-Comté. »

Escargot de Bourgogne

« 13 Fermes d’avenir – Un tour de France des initiatives qui ré-enchantent l’agriculture et font bouger les champs.
Une initiative de La Ruche qui dit Oui ! et de l’association Fermes d’avenir
C
ela pourrait être l’alimentation du futur tellement la production d’escargots ne pèse pas lourd sur les ressources de la planète. A deux pas de Dijon, Frédéric souhaite faire d’une pierre deux coups : planter un verger comestible pour diversifier sa production et abriter ses bêtes à cornes. »

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer