Proposition de Claire Dupanloup du collège Jules Grévy à Mont-sous-Vaudrey

L’activité proposée consiste à confronter des extraits d’un film avec des documents d’époque. Les élèves complètent un questionnaire puis sont amenés à renseigner un schéma qui servira de trace écrite. Il est intéressant de montrer que la notion de génocide a été employée de façon rétrospective puisque le terme n’existait pas à l’époque. Il s’agit de faire réfléchir les élèves sur la nature génocidaire de ces terribles événements à partir de la définition de génocide.

Dans le Mas des alouettes, Paolo et Vittorio Taviani évoquent le génocide arménien de 1915 à travers la saga d’une riche famille arménienne partagée entre ceux qui vivent encore sur la terre natale et vont éprouver dans leur chair toute l’horreur de la tragédie et ceux qui ont émigré en Italie et cherchent dans l’angoisse à envoyer subsides et secours aux leurs.

base documentaire sur le génocide arménien

dossier réalisé par Arte autour du génocide arménien

Sur le thème du génocide arménien est sortie en 2010 aux éditions Grand Angle une excellente bande dessinée : Le cahier à fleurs de L. Galandon et V. Nicaise. Un dossier pédagogique vraiment solide l’accompagne.

Le Cahier à fleurs – Cycle 1 Tome 1/2 par grandangle-bd

Pour prolonger la réflexion :
le CRDP de Besançon a mis en ligne un dossier Mémoire et bande dessinée : la BD peut-elle se mettre au service de l’histoire et de la mémoire ?
L’ouvrage “Vers la guerre totale, le tournant 1914-1915” sous la direction de John HORNE (aux éditions Tallandier 2010) fait un point complet sur la question du génocide arménien.