Une proposition de Géraldine Duboz(collège du Plateau) et Philippe Sallet (collège René Cassin).

Dans le cadre de l’histoire des arts, un petit travail sur les chants de résistants. Cette étude prend place à la fin de la séquence sur la Seconde Guerre mondiale. Elle se fait en collaboration avec l’éducation musicale (séquence sur la chanson engagée), ainsi qu’avec le français (étude de l’Affiche Rouge d’Aragon, dans une séquence sur la poésie engagée).

Un petit questionnaire permet d’étudier les paroles des chants :

  • Le chant des partisans
  • Le chant des marais ou chant des déportés
  • Bella Ciao, chant des partisans italiens.

Je fais aussi écouter des versions modernes de ces chants, pour montrer que la résistance n’appartient pas qu’au passé. C’est ainsi le cas pour la reprise du « Chant des partisans » par les Motivés (album de 2001 reprenant plusieurs chants de lutte).

On peut aussi étendre ce travail à des chansons réalisés après la guerre sur ce sujet, par exemple avec « Nuit et Brouillard » de Jean Ferrat ou bien « The Partisan » de Leonard Cohen (voir plus loin), ainsi que « L’affiche rouge » d’Aragon. Personnellement, je pense utiliser la chanson de Ferrat pour interroger les élèves à l’oral pour le brevet.

On peut aussi étudier d’autres chants : voir ici. Par exemple, des chants de la guerre d’Espagne (en lien avec le professeur d’espagnol).

En pièce jointe, un autre travail sur The Partisan de Cohen. Travail de Philippe Sallet en collaboration avec Céline Caporossi.

Pour terminer, allez faire un tour sur le site L’histgeobox qui a pour but de faire découvrir les programmes d’histoire géo par la musique.